Massage Amma Assis


Bulle montrant un massage sur une chaise ergonomique

Tarif au salon : 15 € (Durée : 15 minutes)

En entreprise : Nous consulter

Description du massage

Le massage Amma assis est un kata, c’est-à-dire, à l’instar des enchaînements très codifiés de certains arts martiaux japonais, une suite toujours identique de mouvements. Il se compose globalement d’une phase de massage profond, qui sollicite le dos, les épaules, la nuque, le crâne, puis les bras et les mains. S’ensuit une phase de réveil, où le receveur se redresse sur le siège, avec étirements et percussions.

On retrouve des pétrissages, des percussions, des effleurages et des acupressions.

Ce massage est très apprécié dans les entreprises, autant par les salariés que par les employeurs. En effet, il permet de déstresser et détendre les collaborateurs. Cela a un effet bénéfique sur le stress au travail, la productivité et l’absentéisme… du gagnant/gagnant comme disait notre ancien président.

Je pratique également le massage thaï ou la relaxation coréenne en entreprise. La durée peut être adaptée, n’hésitez donc pas à me contacter si vous avez des besoins spécifiques.

Le déroulement de la séance

La personne massée garde ses vêtements et s’assoie à califourchon sur la chaise ergonomique.
C’est une séance courte, en général de 15 à 20 minutes, où je travaille les zones accessibles, qui correspondent d’ailleurs aux grandes zones habituelles de tension : le dos, les épaules, la nuque, le crâne, les bras, les mains.

Les bienfaits

En un temps record et donc un budget minime, je dénoue les zones de tensions communes à la plupart des personnes. Le soulagement et la détente sont immédiats et… durables !
On se sent moins étriqué dans nos gestes, plus libres, plus droit, plus détendu.

Les contre-indications

On déconseille ce massage :

  • en cas de fièvre

Ce massage est interdit dans les cas suivants :

  • femmes enceintes (il peut déclencher des contractions)
  • personnes cardiaques ou souffrant de phlébites
  • personnes atteintes d’un cancer (en cas de rémission, il faut demander un avis médical à votre équipe soignante)